FAQ - foire au questions

[Dans ce document, il est toujours question des deux genres]

Qu’est-ce qu’un psychologue ?
La psychologie est une science qui se concentre sur les comportements et expériences des individus.
On devient psychologue après des études de psychologie ou l’obtention d’un master.
Le titre de psychologue est protégé et ne peut être utilisé qu’après avoir terminé des études. Les études constituent la base de différentes applications de la psychologie.

Comment devient-on psychologue légal ?
Il existe différents parcours universitaires :
1. Dès ses études, l’étudiant organise son cursus en vue d’une activité de psychologue légal et se spécialise autant que possible durant son parcours.
Après l’obtention du master, la formation n’est pas encore terminée. Il peut par exemple se spécialiser en tant que psychothérapeute ou expert.
2. Des études de psychologie sans spécialement se diriger vers la psychologie légale peuvent constituer un autre point de départ. Ensuite, l’étudiant peut se spécialiser en suivant d’autres formations initiales ou continues spécifiques et reconnues.
Un psychologue légal pleinement qualifié a obtenu le titre de spécialisation de « Psychologue spécialiste en psychologie légale FSP ».

Qu’est-ce qu’un titre de spécialisation ?
Le titre de spécialisation FSP correspond à un titre de spécialisation à l’échelle de la confédération d’un secteur de la santé, il est accordé par la FSP.
La SSPL fixe les exigences à respecter pour obtenir le titre de spécialisation en psychologie légale, elle contrôle les dossiers de candidature et les transmet à la FSP en cas de résultats positifs.
Pour obtenir le titre de spécialisation, il faut avoir au moins cinq ans d’expérience et avoir suivi des formations scientifiques complémentaires après l’obtention du master en psychologie.

Qu’est-ce que la FSP ?
La Fédération Suisse des Psychologues (www.psychologie.ch/fr/) est l’association de tous les psychologues qui ont une formation de niveau universitaire. Elle accorde entre autres le titre de spécialisation et exerce la juridiction de l’association. Pour devenir membre de la FSP, il faut être membre d’une association membre.
La SSPL est une association membre de la FSP.

Que fait un psychologue légal ?
Un psychologue légal peut se spécialiser dans différents domaines d’activité de la psychologie et du droit :
En expertise (p. ex. dans le domaine du droit pénal ou du droit civil), en psychothérapie (avec des coupables ou des victimes), en conseil des institutions, en évaluation des risques, dans le domaine du travail avec les enfants et les adolescents en psychologie légale, dans le domaine policier, dans l’aide aux victimes, dans la médiation entre les victimes et les coupables, dans la formation, dans la recherche.
Voir aussi dans le portrait.

Qu’est-ce que ne fait pas un psychologue légal ?
Le psychologue légal n’est ni un policier, ni un juriste, ni un médecin/psychiatre. Il ne réalise donc aucun travail d’enquête, il n’est ni plaignant, ni défendeur, et il n’a le droit de prescrire aucun médicament.

Où travaille un psychologue légal ?
Le psychologue légal travaille dans une institution de psychologie légale spécifique ou dans un cabinet privé, dans une prison, dans un service administratif ou dans un service de psychiatrie forensique.

Qu’est-ce que la psychologie/psychiatrie forensique ?
En médecine, le terme « forensique » est utilisé pour désigner un domaine d’activité transverse entre le droit et la médecine ou la psychiatrie respectivement.
Dans la langue française, on parle en psychologie de la notion de « psychologie légale ». En anglais, on utilise l’expression de « forensic psychology ».
Ces deux domaines – psychologie légale et psychologie forensique – ne recouvrent pas exactement les mêmes concepts. La psychologie forensique est un sous-domaine de la psychologie légale et comporte un domaine d’action dans le droit pénal.

Qu’est-ce qu’un psychiatre ?
Un psychiatre a étudié la médecine avant de se spécialiser en psychiatrie (enseignement médical des troubles psychiques et des maladies mentales).

Qu’est-ce qu’un psychiatre forensique ?
Un psychiatre forensique travaille à la fois dans le domaine de la psychiatrie et du droit. Forensique signifie médecine légale.
Dans le domaine médical (FMH), il n’existe aucun titre de spécialisation FSP, qui ne corresponde au titre de médecin. Il existe cependant un point fort « psychiatrie forensique ».

Comment devient-on expert forensique ou psychologue forensique ?
Le psychiatre forensique a suivi des formations continues en tant qu’expert forensique comme le psychologue spécialisé en psychologie légale FSP. Dans le domaine de l’expertise forensique, un psychologue forensique a donc les mêmes qualifications qu’un psychiatre forensique.

Comment devient-on thérapeute en psychologie légale ?
Le psychothérapeute en psychologie légale est un psychologue spécialisé en psychologie légale FSP, qui a par ailleurs obtenu le titre de spécialisation FSP en psychothérapie ou qui est reconnu comme un psychothérapeute en Suisse par l’OFSP. De plus, il s’est spécialisé dans son activité de psychothérapeute dans le domaine de la psychologie légale et respecte les exigences de la SSPL.

Un psychologue réalise-t-il des estimations des dangers ?
Grâce à leurs activités spécifiques (diagnostic de personnalité, évaluation des risques), les psychologues établissent les bases qui aident le juge à estimer les dangers.

Qu’est-ce qu’un test ?
Un test est un outil psychologique, élaboré à partir de méthodes scientifiques de psychologie. L’application spécialisée d’un test nécessite une formation psychologique/spécialisée assortie du diplôme correspondant.
Les tests sont des processus standardisés. Ils permettent de travailler sur certaines données d’un individu de manière ciblée. La plupart du temps, ces données permettent de récolter des données statistiques (comparaison avec un groupe de référence, plus ou moins de déclarations approximatives dans un cas isolé), normalement ces tests ne sont pas utilisés seuls mais en association avec d’autres procédés comme les entretiens techniques.

Qu'est-ce que la supervision?
La supervision est une réflexion professionnelle de la propre activité professionnelle avec un super­viseur, à un tarif convenu. La supervision peut être effectuée individuellement ou en groupe.
Les superviseurs reconnus par le SGRP ont suivi une formation post-universitaire en psycho­logie légale ou le titre de spécialisation correspondant (psychologue spécialiste en psychologie légale FSP) et ont au moins cinq ans d'expérience professionnelle dans leur domaine d'expertise.

Qu'est-ce que l'intervision?
Intervision est une réflexion professionnelle mutuelle de l'activité professionnelle, il est gratuit.
Pour le titre de spécialisation en psychologie légale, une partie des heures de supervision imputable peut être complétée dans un groupe d’intervision en psychologie légale. Dans le groupe, au moins un participant doit avoir le titre de spécialisation en psychologie légale.

 

Nach oben